L'héritage de Saint-Cannat

eglise-notre-dame-de-vie  fontaine-seigneuriale  canus-natus

Saint Cannat jouit d'une position agréable entre la capitale historique de la Provence (Aix-en-Provence) et le Pays Salonais dont le chef-lieu, Salon-de-Provence est à 5 kms seulement. La ville de Saint-Cannat doit son nom à Canus Natus, ermite du Vème siècle et fils d'un prêteur Romain.

Des vestiges gallo-romains ont été découverts au lieu-dit Espinet, attestant d'une présence humaine très ancienne. Le patrimoine architectural de la ville est remarquable avec les ruines de l'ancien château épiscopal, l'hôtel de ville datant du XVIIIe siècle et reconstruit après le tremblement de terre de 1909, la maison natale du Bailli de Suffren devenu aujourd'hui un musée consacré aux archives, à l'histoire locale et au tremblement de terre de 1909, la maison des templiers du XIIIe siècle, une dizaine de fontaines dont celle de l'Amandier datant de 1657, la statue du Bailli de Suffren, le château de Beaupré du XVIIIe siècle ou encore le château restauré de la Bargemone.

Les édifices religieux sont aussi nombreux avec l'église de la Nativité de la Vierge reconstruite en 1923, le clocher du XVe siècle, la chapelle de Saint-Cannat du XVIIe siècle, les vestiges de la chapelle Notre-Dame de Vie datant du XIIe siècle.