Cadre de Vie

Le service des eaux supprime les derniers branchements en plomb

L’arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine impose aux communes de procéder à l’élimination des canalisations en plomb entre la canalisation générale et le compteur installé chez le particulier. La Commune de Saint-Cannat procède depuis le mois de juin 2016 à la suppression des soixante quatre derniers branchements en plomb restants sur les 1460 que compte le réseau.

Bus à la demande

Je me déplace sur un simple coup de fil...

Depuis début mars 2016, le bus à la demande complète les transports de notre commune. Ce service permet de nouveaux trajets. Un vrai plus sur un simple coup de fil : 09 70 83 01 23 !

Ouverture de la plate-forme de réception des végétaux

Afin de faire face aux dépôts de plus en plus importants de déchets végétaux en déchèteries (liés en partie aux nouveaux arrêtés d'interdiction de brûlage), de faciliter le déchargement et de désencombrer la déchèterie, la CPA a construit une plate-forme de réception au sol des végétaux contiguë à la déchèterie de Saint-Cannat. Cette plate-forme a ouvert ses portes le 12 octobre 2015.

Le recyclage des textiles

Ne jetez plus vos vieux vêtements
Il est temps que chacun d'entre nous adopte le réflexe de ne plus jeter à la poubelle les vêtements dont il n'a plus l'usage. Ils peuvent encore servir ! Déposez-les dans le conteneur spécifique le plus proche de chez vous ou faites un don à une association caritative.

A.C.A.

L'Automobile Club d'Aix-en-Provence (A.C.A.) du pays d'Aix au service des usagers de la route
Vous commettez une infraction au code de la route ?
Il vous reste moins de 8 points sur votre permis de conduire ?

En Pays d'Aix, trions + le verre





Depuis 2002, la Communauté du Pays d'Aix associe tri sélectif et action caritative, en versant 3,05 euros à la Ligue contre le cancer pour chaque tonne de verre collectée et recyclée.

Système de vidéo protection à St Cannat

Depuis de nombreuses années, des discussions ont eu lieu lors de conseils municipaux et lors de bureaux d'adjoints pour savoir si la commune souhaitait s'engager dans une couverture en vidéo protection. Certains pensent qu'il s'agit là d'un outil adapté pour améliorer la sécurité, alors que d'autres considèrent, par principe, qu'il n'est pas utile de surveiller les voies publiques avec des caméras.