Un sol en bonne santé

Les conseils de Jean-Claude Nonat

♦ Connaissance du sol
En connaissant la nature de notre sol, nous pouvons lui apporter les corrections et les éléments fertilisants nécessaires.
Un sol équilibré est constitué de 4 éléments : sable 60 à 70% - Argile  15 à 20% - Calcaire  05 à 10% - Humus 07 à 15%
A Saint Cannat la terre contient trop d’argile et de calcaire donc elle manque de sable et humus. Ces deux derniers éléments, incorporés ou mis en surface tous les ans  apporteront, en quelques années une modification vers l’équilibre. La fertilité du sol et la vie des bactéries dépendent, en grande partie, de cet équilibre.

♦ Une bonne récolte dépend aussi de la nourriture apportée

Les végétaux en décomposition
Terreau de feuilles, de fumier et principalement le compost (plus complet) apporteront, principalement,  l’azote (N) nécessaire aux légumes feuilles (choux, poireaux, salades, etc.) ainsi qu’aux gazons et arbustes à feuillage décoratif. Ces végétaux décomposés fourniront, en plus faible quantité, le phosphore et la potasse nécessaires aux arbres fruitiers et d’ornement ainsi qu’aux aubergines, tomates, pommes de terre, radis et plantes à bulbes. La cendre de bois en est riche. Les engrais organiques : sang desséché, corne broyée, tourteau… donnent de bons résultats mais sont plus chères.

Le compost réparti sur l’ensemble de votre potager
apporte les oligo-éléments nécessaires (fer, bore, magnésie, soufre etc.) puisés dans les profondeurs du sol par certaines plantes compostées comme le liseron.
L’apport s’effectue en automne. La transformation, par les bactéries, permet aux végétaux de s’en nourrir mais il faut plusieurs mois. L’excès, ou le manque d’eau, ralentit la décomposition.
Il est préférable de laisser le sol couvert par une culture ou un paillage toute l’année. Ce paillage couplé à une aération sans retournement assure de bonnes récoltes. Les bactéries habituées à vivre en profondeur ne demandent pas d’oxygène  mais ceux de surface en ont besoin. Le retournement les perturbe. Les tontes de gazon, les feuilles mortes ou tout simplement de la paille évitent à la terre de sécher tout en protégeant la vie. Les paillages du commerce sont très bien mais le prix n’est pas le même. 

♦ Arrosage
L’eau de pluie est la meilleure, elle est neutre donc elle n’apporte pas de calcaire. L’eau est l’élément le plus consommé pour la nourriture et en grande quantité pour la photosynthèse. En période de pleine croissance certaines plantes ont besoin de leur poids en eau par jour.