Vie Municipale

Information Centre des Impôts

Pour rappel, l’activité fiscale de la trésorerie de Lambesc est transférée depuis janvier 2019 vers le Service des Impôts des Particuliers (SIP) de Salon de Provence.
La Trésorerie de Lambesc est uniquement dédiée aux Collectivités territoriales.

Pour toutes les démarches relatives à leurs impôts, les administrés de Saint-Cannat s’adressent désormais au SIP de Salon de Provence :

SIP Salon de Provence
414 avenue de Wertheim
CS60004
13300 SALON-de-PROVENCE
04 90 44 62 00
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Système d'alerte automatisé Viappel

La Commune de Saint-Cannat a mis en place au début des années 2010, en collaboration avec la Communauté du Pays d’Aix (devenue Métropole Aix-Marseille-Provence), un système d’alerte moderne par téléphone fixe ou portable, fax, courriel ou SMS, dénommé "VIAPPEL !", développé par la société CEDRALIS.

Vote par procuration : une démarche simplifiée

Vacances, obligations professionnelles, formation, état de santé... Les électeurs absents le jour du scrutin disposent de la possibilité de voter par procuration. Vous pouvez désormais remplir votre demande de vote par procuration depuis votre ordinateur, en utilisant le formulaire Cerfa disponible en ligne.

Autorisation de sortie du territoire pour les mineurs


Depuis le 15 janvier 2017, tout mineur résidant en France, quelle que soit sa nationalité, qui voyage à l’étranger à titre individuel ou dans un cadre collectif (voyage scolaire, colonie de vacances, séjour linguistique) sans être accompagné d’un adulte titulaire de l’autorité parentale, doit être muni d’une autorisation de sortie du territoire. L’utilisation du passeport seul n’est plus considérée comme suffisante.

Prorogation de l'État d’urgence en France

etat d urgenceLe Parlement a adopté le 14 décembre 2016 le projet de loi prorogeant l'État d'urgence*, soit la prolongation des pouvoirs exceptionnels confiés au ministère de l’intérieur jusqu’au 15 juillet 2017. Instauré le 14 novembre 2015 alors que le massacre du Bataclan n’était pas achevé, l’état d’urgence devrait donc durer au moins vingt mois.