×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 73

AROMA DE CAÏ

DANSES SEVILLANES ET FLAMENCO

Adresse

  • Présidente : Marité Sanchez
  • St Cannat
  • 13760

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 06 82 95 59 56
  • http://flamencoaromadecai.org/

Informations diverses

COURS ET ANIMATIONS

Cours animés par Marithé Sanchez

Salle de danse de l'Espace Suffren

Danse Sévillane
Mercredi de 17h à 18h - débutant
                 18h à 19 h - Sévillanes confirmées

Flamenco
Mercredi de 19h à 20h15 - débutant

Depuis le 29 septembre 2011, l'association Aroma de Caï, danses sévillanes et de flamenco accueille toutes les personnes désireuses de s'initier à cette discipline.

La vocation de AROMA DE CAÏ

L'Andalousie est le berceau du flamenco et nombreux sont ceux qui se sont mobilisés pour que cet ART soit reconnu. Ainsi le 17 novembre 2010, l'UNESCO a déclaré le FLAMENCO patrimoine culturel immatériel de l'humanité.
Le flamenco est une expression artistique qui résulte de la fusion du chant "(Canté)", de la danse "Baïle)" et de l'accompagnement musical "(Toqué)".
Toute la gamme des sentiments et des états d'esprit (chagrin, joie, tragédie, allegresse, peur etc.) s'exprime à travers le chant où les paroles d'une grande expressivité se caractérisent par leur concision et leur simplicité. Le "baïlé" est une danse de passion, de séduction, qui traduit un large éventail de situation allant de la tristesse à la joie. Le "toqué" ou art de jouer à la guitare accompagne le chant et la danse.
Le flamenco est le marqueur d'identité de nombreux groupes et communautés, en particulier celle des gitans qui a joué un rôle essentiel dans son évolution. Sa transmission s'effectue au sein des dynasties, des familles, des groupes sociaux et des associations de flamenco qui sont tous des acteurs déterminants de sa préservation et de sa diffusion.

La Présidente,
Marithé Sanchez

A propos de Marithé Sanchez
Née à Oran, de père et mère d'origines espagnoles, sa famille s'installe à Saint-Cannat en 1957-1958, où elle passera toute son enfance. Pour des raisons familiales et professionnelles, elle résidera à Salon-de-provence, durant quelques années, sans toutefois rompre les liens qui l'unissent à Saint-Cannat, et c'est tout naturellement qu'elle est retournée dans le village de son enfance pour s'installer durablement.

De cultures mixtes, elle se dit méditerranéenne ; née en Algérie, ces français que l'on appelait "les pieds noirs", adoptée et élevée en terre provençale, à la recherche de ses racines hispaniques, le flamenco est le lien qui lui permet de renouer avec son histoire.
Aussi, ce n'est pas un hasard si Saint-Cannat a été choisi pour faire connaître le FLAMENCO

Au delà des nombreux stages avec des "talents" confirmés, de Granada, Séville, Madrid, elle doit son apprentissage essentiellement à Vicente Santiago, danseur chorégraphe (association CON SALERO à Aix-en-Provence)