YOSEIKAN BUDO

ARTS MARTIAUX

Adresse

  • YOSEIKAN BUDO SAINT-CANNAT
    Président
    Lionel Figueirinha

Contact

Informations diverses

Le Yoseikan Budo est un art martial en plein développement, intégrant les techniques de nombreuses disciplines sportives et martiales, il propose une pratique adaptée à un public très varié , allant des jeunes enfants (dès 5 ans ) aux séniors , femmes ou hommes, mais également répondant aux attentes sportives, plus physiques, d'un public
d'adolescents(tes) et jeunes adultes.
Le Yoseikan Budo intègre en effet dans sa pratique sportive et de compétitions plusieurs arts-martiaux : le karate, le judo, l'aïkido , le jujitsu, mais également la boxe française, anglaise et Thaï . Une judicieuse utilisation du meilleur de chaque discipline génère un art martial complet et efficace.
Un travail avec armes vient compléter cette pratique déjà très riche qui offre ainsi la possibilité de travailler au-delà des attaques pieds-poings , percussions ,toutes les
techniques de projections, esquives, balayages, clés ou encore immobilisations. Afin de veiller à préserver l'intégrité physique des pratiquants et compétiteurs, tous
sont équipés de protections.

Les enseignants sur St Cannat : le professeur est Kyoshi MOCHIZUKI , 5ème DAN , Diplômé d'état, Expert international, Responsable du Yoseikan Budo au sein de la FF Karaté et Responsable national adjoint de l'arbitrage ; il est aussi le fils du Maître Hiroo MOCHIZUKI fondateur de la discipline. Il est secondé au sein du club , par Lionel FIGUEIRINHA , 2ème DAN FFKDA, DAF ( Diplôme d'Animateur Fédéral ), Arbitre Régional et Président du club.

Lieux des cours : ( horaires détaillés sur le site : http://www.yoseikan-st-cannat.fr/ )
Lundi et mardi : Dojo / Jeudi : Salle Polyvalente Yves Montand
Vendredi : Salle coopérative / Samedi : Salle polyvalente ou coopérative

Un peu d'histoire : C'est Maître Hiroo Mochizuki qui a découvert au travers du prisme de ses différentes pratiques martiales ( il est en effet haut gradé dans de nombreux arts martiaux - voir liste ci-dessous ) et de sa formation scientifique, le mouvement ondulatoire ; partant du constat que toutes les formes d'énergies sont transmises sous forme d'ondes, de plus ou moins grande amplitude ( l'électricité, le son, etc ...) , ce principe pourrait également être appliqué aux mouvements du corps humain. Après de longues années de recherche et d'expérimentation auprès d'un public de sportifs , mais également de débutants, il trouve le point commun à tous les arts martiaux et à de nombreux sports: le mouvement ondulatoire. C'est le principe du fouet qui permet de déplacer une force.
Son exploitation dans les arts martiaux permet :
- de transférer la puissance du haut du corps vers le bas du corps ,
- d'augmenter la puissance à son point d'impact de façon très significative (tests de l'INSEP* à l'appui).
* Institut National du Sport et de l'Education Physique, devenu depuis 2009 l' Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance.

Maître Hiroo MOCHIZUKI est Professeur diplômé d'État, médaillé d'or Jeunesse et Sport, Expert Fédéral, il détient les grades suivants :
9ème DAN de karaté,
8ème DAN d'aïkido,
8ème DAN de jujitsu,
7ème DAN de iaïdo,
3ème DAN de judo.
En 1964 il a participé à la création de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées (FFKDA) et à celle de l'Union Européenne de Karaté dont il sera le premier conseiller technique.

C'est en 1975 que Maître Hiroo Mochizuki créa un nouvel art martial basé sur l'onde de choc et appelé le YOSEIKAN BUDO , depuis lors celui-ci est développé
dans 39 pays et en France ce sont pas moins de 6000 licenciés qui pratiquent régulièrement dans 160 clubs répartis sur tout le territoire. Actuellement,
Kyoshi et Mitchi, ses fils ,transmettent à ses côtés, leurs savoirs et sont garants du Yoseikan Budo 
Depuis 4 générations, les Mochizuki adaptent ainsi leurs pratiques et leurs pédagogies à un monde en perpétuelle évolution, car le grand-père Minoru Mochizuki** était déjà un grand maître, lui-même issu d'une lignée de Samouraïs.
**Minoru MOCHIZUKI ( 1907-2003 ) était probablement le maître d'Arts martiaux le plus gradé au monde ,il fut l'élève de grands maîtres Japonais tels que Jigoro KANO ( fondateur du Judo ) , Morihei UESHIBA (fondateur de l'Aïkido ) et Kyuzo MIFUNE ( considéré comme le plus grand technicien de judo, après Maître Jigoro Kano).
Pionnier de l'Aïkido en Europe Maître Minoru MOCHIZUKI contribua grandement au développement des arts martiaux...

En clubs, Le Yoseikan Budo ,propose plusieurs possibilités aux pratiquants , chacun choisissant :

le training : entrainement cardio-musculaire par l'utilisation de techniques de pieds-poings sans cible , chorégraphié et en musique , étirements en fin de séance : permet de travailler le cardio, la mémoire, l'équilibre, la souplesse. Défoulement assuré ! Un cours ludique et convivial. Particulièrement adapté à un public féminin ou n'ayant jamais pratiqué d'art martial.
Yoseikan-training

le sparring : idem, mais avec une application : la frappe sur cibles.

Le Yoseikan Budo traditionnel et technique : techniques de jujitsu, d'aïkido et de self défense, avec projections, clés, pieds-poings, étranglements. Enchaînements de techniques.

Le Yoseikan Budo technique et de compétition : plutôt réservé aux sportifs, car il introduit différentes formes de combats avec ou sans armes en mousse (avec protections multiples : casques, plastrons, gants, protèges tibias etc ... ) . La fin du cours est généralement réservée au travail des KATAS, mouvements codifiés à partir de l'expérience de combattants ( des temps anciens ) , les katas sont des outils de transmission de techniques, mais aussi de principes, de combat.
yoseikan-enfant-batons

Le circuit training Yoseikan (crossfight ) : Préparation physique cardio-musculaire moderne, cet atelier permet de se remettre en forme en développant la capacité cardio-vasculaire, la puissance, la tonicité musculaire.
Le séquençage des exercices est étudié pour activer la perte calorique et l'utilisation de nombreux outils d'entrainement (Kettle bell, corde, bouclier de frappe, élastiques...) rendent cette activité particulièrement ludique.

Pour ceux qui choisissent la compétition, il existe plusieurs épreuves : là-aussi un choix existe, puisque le compétiteur peut s'inscrire dans un seul atelier (= épreuve) comme dans plusieurs ; le combattant le plus complet étant celui qui s'inscrit dans l'ensemble des ateliers que voici :

1 / Combats pieds-poings, projections, immobilisations et soumissions (pour les adultes en classe A).

2/ Bâtons en individuel : Cette épreuve permet l'utilisation de bâtons mousse (tambo - arme de taille moyenne ou tchobo - arme longue) et des projections.

3/ Bâtons par équipes : Cette compétition se déroule par équipe de trois et un remplaçant : féminines, masculins ou mixtes. Elle permet l'utilisation des bâtons mousse uniquement avec touche (1 tambo, 2 tambos ou 1 tchobo).

4/ Concours technique : Cette compétition se déroule par couples : féminins, masculins ou mixtes. Le couple s'exprime en alternance à travers un échange technique.
Cet atelier permet l'utilisation de toutes les techniques de Yoseikan Budo même dangereuses car elles sont pratiquées de manière contrôlées avec un partenaire .Cette épreuve
cherche à valoriser la pratique au travers d'une expression technique vivante et réaliste.

5 / Katas : Terme d'origine japonaise qui a le sens de figures conventionnelles. Les katas sont utilisés dans la plupart des arts martiaux comme mode de transmission du savoir. La compétition Kata oppose les adversaires par 1 contre 1 jusqu'à la finale, ils sont évalués sur différents critères tels que la puissance, la vitesse d'exécution, la concentration, le
rythme.

 logo Yoseikan Budo