Le XX° Siècle

histoire-20-eme-egliseLe début du XXème siècle va marquer cruellement les pierres de Saint-Cannat et tout le canton avec le tremblement de terre qui a entièrement détruit la ville le 11 Juin 1909.
A cette catastrophe, les villages voisins de Rognes et Lambesc restent associés, ainsi que Vernègues qui garde encore les ruines de son vieux village détruit.
A Saint-Cannat, on devine pourtant à peine ce que fut ce désastre, puisque la ville a été entièrement rebâtie.
Mais les murailles médiévales, les châteaux, les belles maisons de la Renaissance, les vestiges laissés par l'Ordre du Temple, les ruelles étroites, les remparts et arcs des anciennes portes et toutes les constructions du passé sont à jamais perdus...

histoire-20-eme-tremblement-carte-6histoire-20-eme-tremblement-carte-3

histoire-20-eme-tremblement-carte-4

 

Quelques dates
En 1927 : Consécration de la nouvelle église (Paroisse Notre-Dame de Vie)
Vers 1930, la Mairie est installée dans les bâtiments reconstruits sur l'emplacement du Château de Saint-Cannat .
En 1949 : Le Musée ''Suffren et du Vieux Saint-Cannat'' est ouvert au public. Il est installé en Mairie, symboliquement lieu de naissance du Bailli de Suffren ; il y restera jusqu'en l'an 2000. La succession du Fondateur Georges Baussan revient en 1968 au Baron Henri Double qui assurera la Présidence de l'Association jusqu'en 1991.
En 1991, c'est à Jean-Claude Klein que passe cette responsabilité et celle de la gestion du Musée . Comme ses prédécesseurs il s'active à la sauvegarde du Patrimoine, au développement du Musée.En 1956 : Grand gel qui détruit oliviers et amandiers. 
En 1984 et 1994 : graves inondations provoquant de nombreux dégâts.