Edito du Maire

jacky gerard maire de st cannat

Chers administrés, chers Internautes,

L’été a été chaud, mais aussi très chargé au niveau du travail sur plusieurs fronts :
- La montée en régime de la Métropole mobilise beaucoup d’énergie, tant en raison du nombre élevé de réunions qu’en vigilance sur les transferts financiers. En effet, il faut veiller à ce que les prélèvements calculés par la CLECT (Commission Locale d’Évaluation des Charges Transférées) correspondent à une réalité objective car ils priveront la Commune de ces ressources à perpétuité. Cela sans que l’on soit certain d’un retour à la hauteur des besoins de la Commune dans l’exercice des compétences transférées.
En outre, pour l’année 2018, la Métropole étant dans l’incapacité d’assumer les dites-compétences les a confiées aux communes au travers de conventions de gestion et de conventions de Maîtrise d’ouvrage. Le travail pour cette année, et peut-être pour la suivante, reste le même pour les Communes.
- Les incivilités en matière de dépôt d’ordures ménagères s’amplifient comme vous le lirez dans les pages suivantes. Cela alors que depuis le début des années 2000, la collecte et le traitement des déchets ont enregistré d'énormes progrès et que nous disposons d’un Centre d’Apport Volontaire très bien organisé.
Ce manque de civisme engendre pour nos agents un travail supplémentaire mais aussi une source de découragement.
- L’équipe du personnel municipal est frappée depuis plusieurs mois par des absences pour maladie ou accident du travail qui deviennent très pénalisantes en termes d’efficacité, malgré la bonne volonté des remplaçants ponctuels.
Il faut souhaiter un prompt rétablissement à toutes celles et tous ceux qui traversent des périodes difficiles en raison de leur état de santé.

Malgré cela, de nombreux chantiers sont terminés ou sont en cours, et le travail avance sur les projets lancés par la Municipalité.
La condition première consistait à s’assurer de la capacité financière à les réaliser sans accroitre ni les impôts, ni l’endettement. Cette règle de prudence prend toute sa valeur dans un contexte de baisse effective des dotations de l’État, de suppression un peu hasardeuse de la ressource fiscale essentielle que constitue la Taxe d’Habitation et d’incertitudes inquiétantes sur les finances de la Métropole dans les années à venir.
Comme vous le constaterez dans les rubriques suivantes, nous n’avons pas augmenté les taux d’imposition, nous n’avons sacrifié aucune de nos priorités tant en matière d’éducation que de soutien à la vie associative.
Il est d’ailleurs bon de rappeler que tous les services proposés à nos jeunes concitoyens, tant dans le secteur scolaire et périscolaire que dans le domaine des structures d’accueil (centre aéré, stages sportifs, séjours, voyages …), ne sont possibles à des prix très abordables que grâce à un soutien financier et matériel important de la Municipalité.
Il en est également de même pour l’offre culturelle et les diverses festivités qui agrémentent notre qualité de vie.

Bonne rentrée à tous !
Bien cordialement

Jacky Gérard,
Maire de Saint-Cannat
Conseiller départemental des Bouches-du-Rhône,
Vice-président du Territoire du Pays d'Aix

Edito du Maire - Petit Saint-Cannat - Septembre 2018