Mot des Elus de la Majorité

L’exercice de la démocratie est un art difficile et son approche diffère selon où l’on est placé.
Les règles de fonctionnement d’un Conseil municipal et de son exécutif sont clairement définies par les textes. Nous les avons respectées et nous avons toujours été conciliants dans leur application.
Quelques exemples :
- Dans ce numéro l’espace d’expression entre la majorité et l’opposition n’est pas réparti proportionnellement à la composition du Conseil (23 élus contre 6). Et il favorise largement l’opposition.
- Le temps de parole lors des Conseils municipaux est régi par le Règlement Intérieur. Même si leurs prises de paroles duraient parfois très longtemps, nous n’avons jamais chronométré les interventions respectives, ni coupé la parole aux élus de l’opposition, comme cela se fait dans d’autres communes en application du règlement.
- Concernant les marchés publics, nous avons toujours intégré aux commissions les élus d’opposition alors que les montants concernés ne l’exigeaient pas en application du Code des Marchés Publics. - Sur ce point il y a un bon exemple : cela a été le cas dans le cadre du marché de la Plateforme sportive de le Seigneurie, où plusieurs élus d’opposition ont été partie prenante. D’ailleurs tout le groupe d’opposition a voté ce projet lors du Conseil municipal du 14 octobre 2019.

Concertation sur les projets :
De même sur ce dossier de la plateforme sportive, l’emplacement a été fixé lors de l’élaboration du Plan Local d’urbanisme qui a fait l’objet d’une large concertation. En outre, s’agissant d’un équipement spécifique, une première concertation a eu lieu en amont avec les utilisateurs potentiels lors des études définissant le projet. Puis, avant d’arrêter le permis de construire définitif, deux autres réunions de présentation avec les associations concernées ont permis d’apporter des améliorations au dossier.

À l’évidence, la réalité est difficile à admettre lorsque certains élus restent sur un sentiment de frustration plutôt que sur un état d’esprit constructif.
Cependant il ne faut pas généraliser et il faut rendre hommage à ceux qui, tout en étant dans l’opposition, ont apporté une contribution positive au fonctionnement démocratique de notre Commune.

Le groupe MAJORITÉ

Petit Saint-Cannat - Janvier 2020